Conseils pour choisir un modèle de VTC électrique

Vélo VTC

Les vélos électriques dernier cri offrent de multiples avantages, dont l’efficacité, la résistance et l’autonomie. Comparés aux bicyclettes traditionnelles, ils constituent un moyen de déplacement plus rentable. Rien que sur le marché européen, le consommateur a l’embarras du choix parmi un millier de modèles différents déclinés en une cinquantaine de marques. Ainsi, acheter un VTC électrique n’est pas une mince affaire ; vous devrez tenir compte des critères essentiels pour faire un bon investissement.

Distinction entre trois classes de VTC électrique

Essentiellement pour des raisons réglementaires, on peut distinguer différentes classes de VTC électrique, en fonction du degré d’assistance moteur. Avec un modèle de classe 1, le moteur démarre dès que vous pédalez et se coupe à partir de 30km/h. Le VTC électrique classe 2 dispose aussi d’un mode d’assistance à la pédale jusqu’à plus de 30km/h, avec un mode purement alimenté par l’accélérateur. La classe 3 se distingue par une assistance qui continue jusqu’à 45km/h.

La plupart des cyclistes amateurs choisissent un vélo de la première catégorie, financièrement abordable et, d’un point de vue réglementaire, plus universellement accepté. Vous pouvez l’utiliser dans les rues de la ville et sur diverses pistes cyclables en agglomération. On l’autorise même  sur certains sentiers de VTT traditionnels.

Les vélos électriques de classe 3 ont une cote de popularité élevée auprès des navetteurs et des coureurs cyclistes. Comparés aux versions de classe 1, ils sont plus puissants et plus rapides, mais, bien entendu, ils coûtent cher. L’avantage avec des performances accrues est que vous pouvez mieux suivre le trafic. Un vélo VTC puissant est également capable de grimper sur de grandes pentes et supporter des charges lourdes. Le compromis est de ne pas pouvoir rouler sur la plupart des pistes cyclables ni sur les systèmes de sentiers de vélo de montagne.

Avant de choisir le modèle qui vous convient, vérifiez les règles applicables dans les zones où vous  comptez l’utiliser. Prêtez surtout attention aux licences exigées, à l’enregistrement et aux limites d’âge requises.

Plages, moteurs et batteries des vélos électriques

Les fabricants accordent une attention particulière aux performances électriques de chaque vélo. Le compromis de conception est la performance par rapport à la plage de conduite. Ainsi, avec un moteur plus puissant, vous gagnerez en vitesse et vous aurez plus de couples pour grimper les collines ou transporter des marchandises. Cependant, votre batterie risque d’être plus rapidement à plat.   Au moment de choisir un vélo, vous devrez donc examiner les spécifications de plage de conduite : 30 à 150 km assistés par pédale, par exemple. En effet, de multiples variables affectent ce paramètre.

Avoir une batterie à grande autonomie aide certainement. Vous pouvez évaluer ce paramètre par la capacité (en Wh), qui correspond à la taille du réservoir d’énergie. Mais la puissance entre aussi en compte : un moteur de 500 watts associé à une batterie de 500 Wh (la plupart des VTC de classe 3) draine la puissance plus rapidement qu’un moteur de 250 watts avec la même capacité de batterie (vélo de classe 1). Des outils en ligne vous permettent d’examiner l’interaction d’un large éventail de facteurs pouvant affecter l’autonomie de conduite.

Autres composantes clés d’un vélo électrique

Bien évidemment, votre vélo VTC est caractérisé par d’autres performances. Ainsi, il y a le niveau de sensibilité de la pédale : sa douceur et sa réactivité augmentent avec la performance du vélo. Il est donc recommandé d’essayer plusieurs modèles pour trouver celui qui réagit le mieux selon vos besoins et avec une intensité qui vous convient. Du côté assistance au pédalage, chaque version offre généralement trois ou quatre niveaux différents, procurant ainsi la possibilité de préserver la puissance de votre batterie (en mode éco) ou d’accroître la vitesse ou le couple (mode turbo). Les VTC possèdent aussi une grande variété d’accessoires : lumière intégrée, éclairage, porte-bagages, etc.

Des racks sont généralement présents sur des vélos électriques version cargo, avec des supports résistants, supportant des charges élevées. Les VTC électriques sont également compatibles avec une large gamme de supports pour bicyclette standard, mais vous devrez vérifier celui qui conviendra au modèle que vous avez choisi.

Avant de prendre votre décision, considérez aussi vos habitudes de conduite, qui influent directement sur l’autonomie de la batterie. Par exemple, si vous vous arrêtez fréquemment, l’assistance du VTC consomme davantage, ce qui devrait vous amener à prendre en compte la valeur basse de la fourchette en ville. De même, rouler sur des côtes ou avec une charge supplémentaire accroît la consommation de batterie. Pour votre  usage quotidien, privilégiez des capacités plus larges ; cela permettra d’espacer les recharges et de préserver la durée de vie de votre batterie.

Différents types de capteurs présents sur un VTC

Un VTC électrique est équipé de nombreux capteurs permettant le contrôle de la sortie moteur. En premier lieu, vous avez un capteur de vitesse, qui permet de régler l’assistance et de limiter la vitesse. Un capteur de couple et de cadence fait correspondre le niveau d’assistance à votre entrée de pédalage.

Sur bon nombre de modèles, il y a plusieurs écrans d’affichage, indiquant par exemple le niveau de charge de la batterie et le degré d’assistance. D’autres boutons permettent de sélectionner le mode d’assistance. L’affichage peut aussi fournir les informations sur la vitesse, la distance et la portée. De nombreux vélos électriques seront également livrés avec une application pour smartphone. Les fonctionnalités varient, dont certaines, plus sophistiquées, vous permettront de personnaliser les niveaux d’assistance et d’inclure une planification d’itinéraire, une navigation basée sur le GPS, ou un partage de trajet.

Un vélo électrique ergonomique et adapté à vos besoins

Avant d’investir dans un vélo VTC, il est important de vous assurer que le modèle vous donne l’impression qu’il a été conçu pour vous. Le plus important est de choisir un modèle bien ajusté, avec une taille de cadre de vélo qui vous convient et en fonction de votre taille. La géométrie du cadre déterminera la manière dont l’équipement est censé s’adapter à vos mesures corporelles uniques. Vous rendre dans un magasin de vélo est le meilleur moyen de vérifier tous ces points. Vous pouvez également prendre conseil auprès d’un spécialiste. Un ajustement approprié permet d’utiliser votre vélo en toute sécurité. Lorsque vous faites l’essai d’un modèle, prenez tout votre temps. La plupart des magasins réunissent l’ensemble des conditions requises pour permettre aux clients de tester toutes les fonctionnalités de leurs produits.

Tous les accessoires vélo en ligne
Quel budget pour un voyage à vélo ?